Bijoutière poétique - bijoux de créateur et accessoires de coiffure

Coup de coeur créateur: les illustrations d’Elisa Granowska

A l’occasion des Journées Européennes des Métiers d’Art, les 5 et 6 avril 2014, Elisa Granowska exposera son travail dans mon salon, aux cotés de mes serre-tête, manchettes et colliers…

Elisa est graphiste et illustratrice et pourtant sur son stand, on ne trouve pas de dessins: ses illustrations sont réalisées en volume, et l’on prend un malin plaisir à tourner autour!

Je vous invite à découvrir son travail si vous ne le connaissez pas encore, sur ce blog, mais aussi bien sur pour les rennais, aux journées portes ouvertes le week-end prochain.

J’ai découvert le travail d’Elisa il y a quelques années lors d’une expo de créateurs à Rennes, et j’ai tout de suite craqué pour son univers, ses personnages pétillants et son bestiaire léger et poétique. Escargots, oiseaux, abeilles et dernièrement 2 magnifiques fusées ont trouvé leurs place dans ma petite maison, aussi bien dans les chambres des filles qu’à l’atelier ou au salon..

image12

De la couleur, du minuscule, de la légereté… Elisa crée de petites scénettes poétiques et joyeuses, dans lesquelles on plonge et on voyage, sous forme de tableaux 3D, dans des boites à accrocher partout, ou sous forme de petits mobiles, ainsi que des pièces que je qualifierais de « sculpture » (je ne sais pas si la créatrice serait d’accord avec ça…^^), inspirés de littérature, de poésie et d’un brin de magie.

Quand j’étais gamine, je vivais à Paris, et ma mère m’emmenait souvent à Beaubourg; elle me laissait devant La Maison de Ben, et je passais des heures à observer d’un regard gourmand tous les détails dont elle est habillée, à l’explorer, à lire chaque mot, et même à y laisser ma trace (à l’époque il n’y avait pas de barrière autour, et l’on pouvait écrire ce qu’on voulait sur un cahier accroché sur le coté). Et bien le stand d’Elisa me donne les mêmes sensations, j’entre dans un monde de petites choses, de minuscules détails joyeux, que j’ai envie de goûter pendant des heures…

 

283737_430175073689047_1843414002_n  376838_447655818607639_314273205_n  1518585_702061136500438_1377837768_o

illustration princesse  mobile nichoir

 

Elisa nous parle un peu d’elle et de ses créations:

« Je suis née à Paris le dernier jour de l’été 1978, mais j’ai grandi au milieu des vaches, en Bretagne. Je rêve de devenir écuyère ou trapéziste dans un cirque, mais n’étant pas d’un naturel très sportif, il me faut très vite trouver une autre vocation… À l’époque des premières images de synthèse, je me vois déjà infographiste. Puis, lors de mes études aux beaux-arts de Quimper et de Rennes, je trouve le parfait compromis entre arts plastiques et arts du spectacle : je veux devenir scénographe ou créatrice de marionnettes ! C’est à ce moment là que je construis mes premières maquettes de décors de théâtre et autres projets scènographiques… Je m’intéresse aussi aux affiches (de spectacle surtout) et c’est donc vers une formation en graphisme et web, à Paris, que je me dirige. Je réalise ensuite mes premiers travaux en freelance. Je suis parfois amenée à faire des illustrations pour certaines affiches ou sites. Je me rends vite compte que ce n’est pas avec un crayon que je suis le plus à l’aise alors je me remets à ce que je sais faire de mieux : le volume. Mes petites maquettes de décors et mes personnages en pâte à modeler et papier mâché pris en photo et retravaillés sur ordinateur deviennent finalement ma façon d’illustrer. Fatiguée du bruit, de la pollution et du métro, je reviens m’installer à Rennes où je vis toujours depuis quelques années. Vous pouvez croiser mon travail dans la rue (affiches, flyers), sur Internet (animations, sites), dans la presse jeunesse (chez Milan), sur des expositions et marchés d’Art à Rennes, dans quelques boutiques sur toute la France et maintenant en librairie. »

Elle aurait surement été une magnifique trapéziste, mais on est bien content qu’elle ait choisi la création, pour notre plus grand plaisir!

stand-elisa-granowska  1486064_667043203335565_1619105408_o

Vous pouvez également retrouver le travail d’Elisa à travers des illustrations de livres jeunesse (le livre comptine de Luce a beaucoup de succès à la maison!)

choses-zoom-livre-elisa-granowska couv 61MimOQAZhL._SS500_

Rendez-vous sur son blog, son site et sa page Facebook pour en voir plus!

J’ai demandé à Elisa de nous présenter un artiste/créateur qu’elle aurait envie de faire découvrir, et je ne peux qu’appuyer son choix car c’est une artiste dont je vous parlerai surement prochainement car je suis fan de son travail:

Elisa a choisi Bizou Pointu, créatrice d’objets textiles et graphiques

« J’aime particulièrement son univers personnel et c’est ça que j’aime chez les artistes et créateurs, la singularité. J’aime aussi ce côté sombre de son travail et le fait qu’elle n’aille jamais à la facilité pour plaire. J’aime aussi son univers graphique (ses couleurs, son trait, son travail de la typo manuscrite) et ses références super bien intégrées et digérées (calaveras, contes, cabinet de curiosité, statuettes et masques ethniques). »

-Retrouvez Elisa sur différentes expos en Bretagne prochainement:

les 12 et 13 avril au Grand courant d’air à Rennes (12, rue corentin carré)

le 24 mai à Corps-Nuds pour l‘expo Trinqu’Arts

les 9, 10 et 11 mai pour des animations d’ateliers à l’occasion du Forum des Arts de St malo

-les boutiques où l’on peut trouver son travail:

à la boutique-atelier à Moncontour (22)

chez Lolie Choses à Douarnenez (35)

chez Mesketa à St Cast

à L’enchantée à L’isle-jourdain

et à la boutique des p’tits bérêts à Morlanne.

 

Un petit plaisir pour conclure, avec cette Alice tombant dans le terrier du lapin blanc…

522630_540755869297633_1625710869_n

« Je me demande si je vais traverser la terre d’un bout à l’autre ! Cela sera rudement drôle d’arriver au milieu de ces gens qui marchent la tête en bas ! On  les appelle les Antipattes, je crois »

Lewis Carroll – Alice au pays des merveilles – Descente dans le terrier du lapin

 

Share this post
  , , , ,


Laisser un commentaire